Les banlieues françaises et l’Amérique ségrégationniste

Je viens de lire Chien Blanc de Romain Gary. J’ai eu l’impression que beaucoup des points de vues et de l’évolution de l’Amérique ségrégationniste qu’il raconte pourraient s’appliquer aux banlieues et communautarisme en France.

Bien sur une soiree a le lire et une nuit (de sommeil) a réfléchir, cela fait quelques imprécisions voire des rapprochement qu’il n’y a pas lieu de faire. Il faudra que j’y pense plus posément.

La société française, malgré l’ anti-américanisme des français, évolue dans le même sens que la société américaine. Nous souffrons des memes maux ou adoptons leurs attitudes avec retard, par exemples : banlieues étendues, tout voiture, régulateur de vitesse, obésité, obésité infantile, fast food, violence urbaine, consumérisme.

Ce ne serait donc pas etonnant que sur la segregation des populations et la ghettoisation de nos banlieues nous ayons suivi des chemins similaires.

Publicités

2 réponses à “Les banlieues françaises et l’Amérique ségrégationniste

  1. Fût un temps, on disait que la France avait un retard de 10 ans sur les Etats-Unis… moi je dis que ça s’est réduit :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s