L’immobilier va baisser, c’est la bourse qui le dit !

Le sous titre en développé 😉 : les valeurs immobilières baissent suite à la crise des « subprime » . C’est une bonne indication de l’opinion des professionnels de la finance sur l’évolution des prix immobiliers. Se trompent ils ?

comparaison cours de bourse nexity et kaufman & broad, impact de la crise des subprime

Depuis le début de la crise des subprime, certaines valeurs du marché parisien souffrent plus que d’autres : notamment les valeurs immobilières. Quand on regarde l’évolution du cours de bourse sur un an de Kaufman & Broad et de Nexity, on remarque la baisse récente et brutale.

Mais la bourse a baissé cet été, tout le monde le sait donc c’est normal ? Eh bien non, le graphique suivant montre l’évolution de l’action Nexity comparée avec l’évolution du CAC 40, l’indicateur phare de la bourse de Paris.

Comparaison nexity CAC 40

Eh oui, en comparaison, le CAC est presque plat. Cela veut dire que les professionnels de la finance, qui ont l’habitude de se tromper mais qui essaient d’anticiper les mouvements de fond prévoient que les sociétés immobilières ne vont plus gagner autant d’argent. Pourquoi ? Eh bien car ils anticipent une baisse des prix de l’immobilier (qui a un impact direct sur les revenus des sociétés) alors que les couts sont relativement fixes. Bon, à Marseille cela faisait déjà un an qu’ils baissaient et FNAIM le publie ces jours. Et Century avait lâché le morceau il y a quelques mois.

Publicités

Une réponse à “L’immobilier va baisser, c’est la bourse qui le dit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s