Ca promene

Et oui, l’été est arrivé et tout Marseille promène sur la corniche. Le verbe se promener se “tropicalise” en arrivant dans le sud et perd son caractère pronominal.

C’est une particularité régionale existant depuis longtemps puisque une phase de Cézanne entrée dans la postérité en atteste: il avait trouve de beau motifs en “promenant” autour d’Aix. On ne peut reprocher a Cézanne son manqué d’éducation. Il a faillit faire une carrière littéraire, et dans ses jeunes années son français était plus remarqué que celui de son ami Zola.

Donc ça promène. Les voitures sont a la queue leu leu des 7 heures du matin pour admirer la mer. On va aussi vite a pied mais il n’y a pas l’air conditionné et on est plus exposé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s